Cours particuliers de maths à Lille

Cours particuliers de maths à Lille

Présent sur Lille , La Madeleine , Marcq en Baroeul , Mons en Baroeul , Wasquehal , Croix , Roubaix , Lambersart , Villeneuve d'Ascq , Lomme , Loos etc..

mes films preferes

Publié le par François Montagne
Publié dans : #Mes films préférés
« Bullhead » se révèle être une grande surprise pour ma part. Le film se situant dans la Belgique profonde flandrienne décrit l'ambiance de familles d'agriculteurs mêlés à des sombres trafics d'hormones servant à développer plus rapidement la croissance de leur bétail. On découvre le personnage principal (Jacky Vanmarsenille)  qui a repris l'entreprise familiale et qui laisse transparaître des conflits intérieurs très intenses.

« Bullhead » se révèle être une grande surprise pour ma part. Le film se situant dans la Belgique profonde flandrienne décrit l'ambiance de familles d'agriculteurs mêlés à des sombres trafics d'hormones servant à développer plus rapidement la croissance de leur bétail. On découvre le personnage principal (Jacky Vanmarsenille) qui a repris l'entreprise familiale et qui laisse transparaître des conflits intérieurs très intenses.

En revenant vingt ans en arrière , on constate qu'un drame effroyable s'est déroulé brisant son existence lorsqu'il était jeune garçon (sans rentrer dans les détails). C'est alors que le film met en abyme (en parallèle avec une intrigue policière suspectant ses affaires douteuses) toute la douleur profonde du personnage marqué dans sa chair et dans son esprit par cet évènement effroyable. Il s'accroche à la vie , lutte pour ne pas sombrer dans la violence à base de nombreuses drogues  qui anesthésient sa douleur. Il est perpétuellement rongé par l'injustice profonde de ne pas connaître l'amour et surtout l'acte en lui-même qu'il est incapable de pratiquer la faute à cette agression.

En revenant vingt ans en arrière , on constate qu'un drame effroyable s'est déroulé brisant son existence lorsqu'il était jeune garçon (sans rentrer dans les détails). C'est alors que le film met en abyme (en parallèle avec une intrigue policière suspectant ses affaires douteuses) toute la douleur profonde du personnage marqué dans sa chair et dans son esprit par cet évènement effroyable. Il s'accroche à la vie , lutte pour ne pas sombrer dans la violence à base de nombreuses drogues qui anesthésient sa douleur. Il est perpétuellement rongé par l'injustice profonde de ne pas connaître l'amour et surtout l'acte en lui-même qu'il est incapable de pratiquer la faute à cette agression.

Il aime Lucia depuis son enfance qui est la soeur de son agresseur et se créent entre eux une affinité amoureuse vouée à l'utopie. L'espoir de guérison est toujours présent dans l'âme de Jacky qui y croiera jusqu'au bout mais se retrouvera toujours confronté à une pénible réalité. La partition de cet acteur (Matthias Schoenaerts) est grandissime , l'ambiance flandrienne et wallone ainsi que leur conflit de culture est hyper bien retranscrite.  le scénario dépeint parfaitement les différents destins de chaque personnage , la mise en scène ainsi que la direction d'acteurs sont remarquables.

Il aime Lucia depuis son enfance qui est la soeur de son agresseur et se créent entre eux une affinité amoureuse vouée à l'utopie. L'espoir de guérison est toujours présent dans l'âme de Jacky qui y croiera jusqu'au bout mais se retrouvera toujours confronté à une pénible réalité. La partition de cet acteur (Matthias Schoenaerts) est grandissime , l'ambiance flandrienne et wallone ainsi que leur conflit de culture est hyper bien retranscrite. le scénario dépeint parfaitement les différents destins de chaque personnage , la mise en scène ainsi que la direction d'acteurs sont remarquables.

Voir les commentaires

Publié le par François Montagne
Publié dans : #Mes films préférés

Voici mes films préférés de

 

HENRI GEORGES CLOUZOT : 

HENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspense
HENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspenseHENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspense
HENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspenseHENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspense
HENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspenseHENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspenseHENRI-GEORGES CLOUZOT - Le maître du film noir à suspense

L'assassin habite au 21 (1942)

 

Le corbeau (1943)

 

Quai des orfèvres (1947)

 

Le salaire de la peur (1953)

 

Les diaboliques (1955)

 

Le mystère Picasso (1956)

 

La vérité (1960)

 

La prisonnière (1968)

 

Les divers acteurs récurrents ou

 

mémorables chez Henri Georges CLOUZOT :

 

Véra CLOUZOT (sa femme) 

 

Paul MEURISSE

 

Pierre FRESNAY

 

Louis JOUVET

 

Suzy DELAIR (sa première compagne)

 

Simone SIGNORET

 

Bertrand BLIER

 

Tous les grands acteurs français de l'époque :

 

Yves MONTAND

 

Charles VANEL

 

Brigitte BARDOT 

 

Sami FREY

 

Bernard FRESSON

 

Dany CARREL

 

Romy SCHNEIDER

 

(dans un film inachevé : "L'enfer")

 

"La salaire de la peur" raconte le périple périlleux de quatre hommes perdus en Amérique centrale qui doivent transporter et livrer via deux camions plusieurs centaines de kilos de nitroglycérine en échange de rémunération leur permettant de refaire leur vie. Pour cela , ils doivent arpenter d'innombrables chemins tortueux  parsemés d'embuches et d'obstacles. Il faut savoir qu'une simple erreur ou la moindre faute d'inattention de leur part peut faire exploser le tout en une fraction de seconde . Ces déracinés jouent leur vie à chaque instant du film et il réside un suspense haletant à chaque séquence. La fin est totalement incroyable et personne ne pouvait envisager pareil dénouement. C'est un film brillantissime  et intemporel qui marque l'esprit.
"La salaire de la peur" raconte le périple périlleux de quatre hommes perdus en Amérique centrale qui doivent transporter et livrer via deux camions plusieurs centaines de kilos de nitroglycérine en échange de rémunération leur permettant de refaire leur vie. Pour cela , ils doivent arpenter d'innombrables chemins tortueux  parsemés d'embuches et d'obstacles. Il faut savoir qu'une simple erreur ou la moindre faute d'inattention de leur part peut faire exploser le tout en une fraction de seconde . Ces déracinés jouent leur vie à chaque instant du film et il réside un suspense haletant à chaque séquence. La fin est totalement incroyable et personne ne pouvait envisager pareil dénouement. C'est un film brillantissime  et intemporel qui marque l'esprit."La salaire de la peur" raconte le périple périlleux de quatre hommes perdus en Amérique centrale qui doivent transporter et livrer via deux camions plusieurs centaines de kilos de nitroglycérine en échange de rémunération leur permettant de refaire leur vie. Pour cela , ils doivent arpenter d'innombrables chemins tortueux  parsemés d'embuches et d'obstacles. Il faut savoir qu'une simple erreur ou la moindre faute d'inattention de leur part peut faire exploser le tout en une fraction de seconde . Ces déracinés jouent leur vie à chaque instant du film et il réside un suspense haletant à chaque séquence. La fin est totalement incroyable et personne ne pouvait envisager pareil dénouement. C'est un film brillantissime  et intemporel qui marque l'esprit.

"La salaire de la peur" raconte le périple périlleux de quatre hommes perdus en Amérique centrale qui doivent transporter et livrer via deux camions plusieurs centaines de kilos de nitroglycérine en échange de rémunération leur permettant de refaire leur vie. Pour cela , ils doivent arpenter d'innombrables chemins tortueux parsemés d'embuches et d'obstacles. Il faut savoir qu'une simple erreur ou la moindre faute d'inattention de leur part peut faire exploser le tout en une fraction de seconde . Ces déracinés jouent leur vie à chaque instant du film et il réside un suspense haletant à chaque séquence. La fin est totalement incroyable et personne ne pouvait envisager pareil dénouement. C'est un film brillantissime et intemporel qui marque l'esprit.

"Les diaboliques" nous inscrit dans un univers très sombre où il règne tout au long du film une ambiance ultra-pesante le tout baignée d'une pression interrogative permanente sur le spectateur qui se trouve totalement manipulé.Le scénario est parfaitement ficelé et la fin terrifiante .Quel film aujourd'hui peut voir la prétention d'atteindre un tel niveau d'ambiance , de mise en scène et de chute finale ?
"Les diaboliques" nous inscrit dans un univers très sombre où il règne tout au long du film une ambiance ultra-pesante le tout baignée d'une pression interrogative permanente sur le spectateur qui se trouve totalement manipulé.Le scénario est parfaitement ficelé et la fin terrifiante .Quel film aujourd'hui peut voir la prétention d'atteindre un tel niveau d'ambiance , de mise en scène et de chute finale ?"Les diaboliques" nous inscrit dans un univers très sombre où il règne tout au long du film une ambiance ultra-pesante le tout baignée d'une pression interrogative permanente sur le spectateur qui se trouve totalement manipulé.Le scénario est parfaitement ficelé et la fin terrifiante .Quel film aujourd'hui peut voir la prétention d'atteindre un tel niveau d'ambiance , de mise en scène et de chute finale ?

"Les diaboliques" nous inscrit dans un univers très sombre où il règne tout au long du film une ambiance ultra-pesante le tout baignée d'une pression interrogative permanente sur le spectateur qui se trouve totalement manipulé.Le scénario est parfaitement ficelé et la fin terrifiante .Quel film aujourd'hui peut voir la prétention d'atteindre un tel niveau d'ambiance , de mise en scène et de chute finale ?

"La vérité" raconte une histoire d'amour ambigue qui a abouti sur un crime passionnel. Le procès de la jeune fille sert de fil rouge aux nombreux flash-backs qui permettent d'élucider leur relation. Excellent film avec une Brigitte Bardot qui livre probablement l'une de ses meilleures performances et avec Sami Frey qui joue l'un de ses premiers grands rôles. Excellent film à voir.
"La vérité" raconte une histoire d'amour ambigue qui a abouti sur un crime passionnel. Le procès de la jeune fille sert de fil rouge aux nombreux flash-backs qui permettent d'élucider leur relation. Excellent film avec une Brigitte Bardot qui livre probablement l'une de ses meilleures performances et avec Sami Frey qui joue l'un de ses premiers grands rôles. Excellent film à voir."La vérité" raconte une histoire d'amour ambigue qui a abouti sur un crime passionnel. Le procès de la jeune fille sert de fil rouge aux nombreux flash-backs qui permettent d'élucider leur relation. Excellent film avec une Brigitte Bardot qui livre probablement l'une de ses meilleures performances et avec Sami Frey qui joue l'un de ses premiers grands rôles. Excellent film à voir.

"La vérité" raconte une histoire d'amour ambigue qui a abouti sur un crime passionnel. Le procès de la jeune fille sert de fil rouge aux nombreux flash-backs qui permettent d'élucider leur relation. Excellent film avec une Brigitte Bardot qui livre probablement l'une de ses meilleures performances et avec Sami Frey qui joue l'un de ses premiers grands rôles. Excellent film à voir.

"La prisonnière" est un film à part dans la filmographie de Clouzot mais il est  néanmoins très réussi. Une femme se lie d'affinité et de curiosité avec un artiste borderline qui pratique des activités très suspectes à base de voyeurisme qui émanent chez lui un côté malsain et pervers. Sans trop comprendre , elle est attiré par cet individu malgré le danger dont elle est consciente. L'homme lui , paraît résigné et a renoncé à l'amour , ce que tente de changer la jeune fille.Il y a un jeu de couleurs et de formes artistiques très intéressants dans ce film.
"La prisonnière" est un film à part dans la filmographie de Clouzot mais il est  néanmoins très réussi. Une femme se lie d'affinité et de curiosité avec un artiste borderline qui pratique des activités très suspectes à base de voyeurisme qui émanent chez lui un côté malsain et pervers. Sans trop comprendre , elle est attiré par cet individu malgré le danger dont elle est consciente. L'homme lui , paraît résigné et a renoncé à l'amour , ce que tente de changer la jeune fille.Il y a un jeu de couleurs et de formes artistiques très intéressants dans ce film.

"La prisonnière" est un film à part dans la filmographie de Clouzot mais il est néanmoins très réussi. Une femme se lie d'affinité et de curiosité avec un artiste borderline qui pratique des activités très suspectes à base de voyeurisme qui émanent chez lui un côté malsain et pervers. Sans trop comprendre , elle est attiré par cet individu malgré le danger dont elle est consciente. L'homme lui , paraît résigné et a renoncé à l'amour , ce que tente de changer la jeune fille.Il y a un jeu de couleurs et de formes artistiques très intéressants dans ce film.

"Le mystère Picasso": la rencontre entre Pablo et Clouzot.

"Le mystère Picasso": la rencontre entre Pablo et Clouzot.

Voir les commentaires

Publié le par François Montagne
Publié dans : #Mes films préférés

Voici mes films préférés de

 

Claude SAUTET : 

CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.
CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.
CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.
CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.CLAUDE SAUTET - L'observation et l'introspection émotionnelle de la complexité des relations humaines.

Classe tous risques (1960)

 

L'arme à gauche (1965)

 

Les choses de la vie (1970)

 

Max et les ferrailleurs (1971)

 

César et Rosalie (1972)

 

Vincent , François , Paul... et les autres (1974)

 

Une histoire simple (1978)

 

Un mauvais fils (1980)

 

Garçon ! (1983)

 

Nelly et monsieur Arnaud (1995)

 

Les divers acteurs récurrents ou

 

mémorables chez Claude Sautet :

 

Romy SCHNEIDER (son actrice fétiche) 

 

Michel PICCOLI

 

Michel SERRAULT

 

Lino VENTURA

 

Sami FREY

 

Tous les grands acteurs français de l'époque :

 

François PERIER

 

Gérard DEPARDIEU

 

Serge REGGIANI 

 

Jacques VILLERET

 

Emmanuelle BEART

 

Jean Paul BELMONDO

 

Claude BRASSEUR

 

Bernard FRESSON

 

Bobby LAPOINTE...

 

COMPOSITEUR FREQUENT : Alain SARDE

Triangle amoureux antre Sami Frey (David) , Romy Schneider (Rosalie) et Yves Montand (César) entre amour inconditionnel , dilemme ,jalousie , rupture , déchirement , nostalgie et amitié naissante entre les deux rivaux. Une sacré performance des trois acteurs et une fin merveilleuse.
Triangle amoureux antre Sami Frey (David) , Romy Schneider (Rosalie) et Yves Montand (César) entre amour inconditionnel , dilemme ,jalousie , rupture , déchirement , nostalgie et amitié naissante entre les deux rivaux. Une sacré performance des trois acteurs et une fin merveilleuse.

Triangle amoureux antre Sami Frey (David) , Romy Schneider (Rosalie) et Yves Montand (César) entre amour inconditionnel , dilemme ,jalousie , rupture , déchirement , nostalgie et amitié naissante entre les deux rivaux. Une sacré performance des trois acteurs et une fin merveilleuse.

Hélène et Pierre dans "Les choses de la vie".
Hélène et Pierre dans "Les choses de la vie".

Hélène et Pierre dans "Les choses de la vie".

Un policier aigri de son manque de résultat professionnel organise un plan pour piéger une bande de petites frappes sans envergures. Il décide alors d'opérer une connection avec une fille de joie qui fréquente de très près le groupe. Seulement , sans le savoir , il va vivre la naissance d'un amour totalement imprévu et hyper-passionné et va très vite se retrouver face à un dilemme terrible pur lui. La fin de ce film est absolument déroutante , elle marque l'esprit tant Sautet arrive à exprimer via ses acteurs une puissance émotionnelle sans commune mesure dans cette relation impossible qui tournera au tragique. "Max et les ferrailleurs" est mon film préféré de Claude Sautet avec "César et Rosalie" , c'est du très haut niveau.
Un policier aigri de son manque de résultat professionnel organise un plan pour piéger une bande de petites frappes sans envergures. Il décide alors d'opérer une connection avec une fille de joie qui fréquente de très près le groupe. Seulement , sans le savoir , il va vivre la naissance d'un amour totalement imprévu et hyper-passionné et va très vite se retrouver face à un dilemme terrible pur lui. La fin de ce film est absolument déroutante , elle marque l'esprit tant Sautet arrive à exprimer via ses acteurs une puissance émotionnelle sans commune mesure dans cette relation impossible qui tournera au tragique. "Max et les ferrailleurs" est mon film préféré de Claude Sautet avec "César et Rosalie" , c'est du très haut niveau.  Un policier aigri de son manque de résultat professionnel organise un plan pour piéger une bande de petites frappes sans envergures. Il décide alors d'opérer une connection avec une fille de joie qui fréquente de très près le groupe. Seulement , sans le savoir , il va vivre la naissance d'un amour totalement imprévu et hyper-passionné et va très vite se retrouver face à un dilemme terrible pur lui. La fin de ce film est absolument déroutante , elle marque l'esprit tant Sautet arrive à exprimer via ses acteurs une puissance émotionnelle sans commune mesure dans cette relation impossible qui tournera au tragique. "Max et les ferrailleurs" est mon film préféré de Claude Sautet avec "César et Rosalie" , c'est du très haut niveau.  Un policier aigri de son manque de résultat professionnel organise un plan pour piéger une bande de petites frappes sans envergures. Il décide alors d'opérer une connection avec une fille de joie qui fréquente de très près le groupe. Seulement , sans le savoir , il va vivre la naissance d'un amour totalement imprévu et hyper-passionné et va très vite se retrouver face à un dilemme terrible pur lui. La fin de ce film est absolument déroutante , elle marque l'esprit tant Sautet arrive à exprimer via ses acteurs une puissance émotionnelle sans commune mesure dans cette relation impossible qui tournera au tragique. "Max et les ferrailleurs" est mon film préféré de Claude Sautet avec "César et Rosalie" , c'est du très haut niveau.

Un policier aigri de son manque de résultat professionnel organise un plan pour piéger une bande de petites frappes sans envergures. Il décide alors d'opérer une connection avec une fille de joie qui fréquente de très près le groupe. Seulement , sans le savoir , il va vivre la naissance d'un amour totalement imprévu et hyper-passionné et va très vite se retrouver face à un dilemme terrible pur lui. La fin de ce film est absolument déroutante , elle marque l'esprit tant Sautet arrive à exprimer via ses acteurs une puissance émotionnelle sans commune mesure dans cette relation impossible qui tournera au tragique. "Max et les ferrailleurs" est mon film préféré de Claude Sautet avec "César et Rosalie" , c'est du très haut niveau.

"Une histoire simple" un film sur la liberté de la femme avec Romy Schneider , Claude Brasseur et Bruno Crémer.
"Une histoire simple" un film sur la liberté de la femme avec Romy Schneider , Claude Brasseur et Bruno Crémer.

"Une histoire simple" un film sur la liberté de la femme avec Romy Schneider , Claude Brasseur et Bruno Crémer.

"Nelly et Monsieur Arnaud" avec Emmanuelle Béart et Michel Serrault.

"Nelly et Monsieur Arnaud" avec Emmanuelle Béart et Michel Serrault.

Une brochette d'acteur impressionnante dans "Vincent,François,Paul...et les autres".

Une brochette d'acteur impressionnante dans "Vincent,François,Paul...et les autres".

Yves Robert et Patrick Dewaere , père et fils dans un "Mauvais fils"

Yves Robert et Patrick Dewaere , père et fils dans un "Mauvais fils"

Voir les commentaires

Publié le par François Montagne
Publié dans : #Mes films préférés

Voici mes films préférés sur les oeuvres de

 

Claude CHABROL : 

CLAUDE CHABROL - La drame bourgeois
CLAUDE CHABROL - La drame bourgeoisCLAUDE CHABROL - La drame bourgeois
CLAUDE CHABROL - La drame bourgeoisCLAUDE CHABROL - La drame bourgeois
CLAUDE CHABROL - La drame bourgeoisCLAUDE CHABROL - La drame bourgeois
CLAUDE CHABROL - La drame bourgeois
CLAUDE CHABROL - La drame bourgeoisCLAUDE CHABROL - La drame bourgeois
CLAUDE CHABROL - La drame bourgeoisCLAUDE CHABROL - La drame bourgeois
CLAUDE CHABROL - La drame bourgeoisCLAUDE CHABROL - La drame bourgeois

Le beau serge (1958)

 

Landru (1963)

 

La femme infidèle (1969)

 

Que la bête meure (1969)

 

Le boucher (1970)

 

Violette Nozière (1978)

 

Les fantômes du chapelier (1982)

 

Poulet au vinaigre (1985)

 

Inspecteur Lavardin (1986)

 

Une affaire de femmes (1988)

 

Madame Bovary (1991)

 

L'enfer (1994)

 

La cérémonie (1995)

 

Rien ne va plus (1997)

 

Les divers acteurs récurrents ou

 

mémorables chez Claude Chabrol :

 

Isabelle HUPPERT (son actrice fétiche) 

 

Stéphane AUDRAN (sa femme)

 

Michel SERRAULT

 

Jean POIRET

 

Tous les grands acteurs français de l'époque :

 

Jean CARMET

 

Maurice RONET

 

Jean YANNE 

 

Michel DUCHAUSSOY

 

Charles DENNER

 

Jean Paul BELMONDO , 

 

Charles AZNAVOUR

 

Jean François BALMER ...

 

Charles Denner interprétant Landru.

Charles Denner interprétant Landru.

Immense Mr. Michel Serrault dans son rôle du chapelier.
Immense Mr. Michel Serrault dans son rôle du chapelier.

Immense Mr. Michel Serrault dans son rôle du chapelier.

Le drame bourgeois de Chabrol sur l'adultère dans la "Femme infidèle".

Le drame bourgeois de Chabrol sur l'adultère dans la "Femme infidèle".

Emma Bovary (Isabelle Huppert) avec son amant et son mari Charles (Jean François Balmer) sur l'oeuvre de Flaubert.
Emma Bovary (Isabelle Huppert) avec son amant et son mari Charles (Jean François Balmer) sur l'oeuvre de Flaubert.

Emma Bovary (Isabelle Huppert) avec son amant et son mari Charles (Jean François Balmer) sur l'oeuvre de Flaubert.

L'alchimie parfaite dans "Rien ne va plus" entre Huppert et Serrault , deux monstres sacrés.

L'alchimie parfaite dans "Rien ne va plus" entre Huppert et Serrault , deux monstres sacrés.

Voir les commentaires

Publié le par François Montagne
Publié dans : #Mes films préférés
Voilà un vrai film sur la subtile complexité d'une profonde relation amoureuse avec une qualité d'interprétation haute gamme (Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel). Ils s'aiment , ils se déchirent , ils se redécouvrent  , ils se séparent , ils s'admirent , ils se haïssent , ils s'aiment dans une boucle sans fin. Ce film est une immense réussite.

Voilà un vrai film sur la subtile complexité d'une profonde relation amoureuse avec une qualité d'interprétation haute gamme (Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel). Ils s'aiment , ils se déchirent , ils se redécouvrent , ils se séparent , ils s'admirent , ils se haïssent , ils s'aiment dans une boucle sans fin. Ce film est une immense réussite.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

AGENCE SUPERPROF

 

François MONTAGNE

 

PROFESSEUR DE MATHS

 

 

PRIMAIRE

 

COLLEGE

 

LYCEE

 

TOUTES SERIES :

 

ES/ L/ S / STT / BAC PRO

 

 

 
 

 

COLLEGE

6 ème

5 ème

4 ème

3 ème

 

 

LYCEE

2 nde

1 ère ES-L

1 ère S

1 ère STMG

Terminale ES-L

Terminale S

Terminale STMG

 

PRESENT SUR 90 COMMUNES DANS LE NORD ET LA METROPOLE LILLOISE : >>>VOIR LA LISTE<<<

 

 

 

 

TAPEZ UN TITRE

 

DE CHAPITRE

 

UN THèME SOUHAITé

 

OU UNE FORMULE

 

DANS LA SECTION

 

"RECHERCHE"

 

EXEMPLES:

 

"Pythagore"

 

"Trigonométrie"

 

"Dérivation" etc...

 

 

 

 

 

 

Page Facebook

Hébergé par Overblog